Historique du CNF

Créé par décret n°73-347 du 11 juillet 1973, le CNF occupe une superficie de près de 10,35 hectares au sein de l’actuelle Université Félix Houphouët Boigny de Cocody Abidjan. Le site actuel de son jardin botanique était autrefois occupé par un village Akyé (peuple du sud lagunaire de Côte d’Ivoire) dénommé Agbékoi. Ce village était couvert par plusieurs lopins de champs de manioc. Les travaux de construction de l’Université de Cocody ont contraint les populations de ce village à se déplacer pour s’installer dans le quartier d’Abobo en 1964. A l’origine, le jardin botanique a servi de pépinière à l’approvisionnement de l’Université en plantes décoratives. Ce n’est qu’en 1973 que ce jardin a pu revêtir son rôle d’institution de conservation ex situ de la biodiversité et d’appui à la recherche scientifique sur les espèces floristiques. Aujourd’hui, le jardin botanique joue plusieurs fonctions : recherche, enseignement, conservation de la biodiversité, participation aux réseaux à but scientifique, associatif ou touristique (éco-visite). A ce jour, le CNF regorge plusieurs espèces ivoiriennes, ouest africaines et exotiques. Ces espèces témoins sont estimées à plus 750 plantes vasculaires à statut rare, menacé ou en voie d’extinction ou disparu de la flore ivoirienne.